Tout savoir sur le métier de dentiste

Le chirurgien dentiste est un professionnel alliant le rôle de dentiste et de chirurgien. Féru de médecine, il est simultanément mécanicien des dents et chirurgien aguerri.

Sa mission :

Sa fonction principale est de soigner les dents de ses patients. Etant à la fois dentiste et chirurgien, il peut simplement soigner une carie, extraire une dent ou réaliser une intervention chirurgicale sous anesthésie. Il est également susceptible de prescrire des médicaments, d'effectuer des radiographies et de délivrer des conseils quant à l’hygiène buccale.
Il n’y a pas de différence entre un dentiste et un chirurgien dentiste hormis le fait que certains dentistes n’effectuent pas de chirurgie car ils ne possèdent pas le matériel nécessaire et se définissent donc comme simples dentistes.

Formation nécessaire

Ce métier exige 8 à 9 années d’études. Après, de préférence, un baccalauréat scientifique, le futur chirurgien dentiste passe la PACES (première année d’étude de santé), passerelle française pour accéder aux métiers liés à la santé. Cette année se pratique dans une université, dans une unité de formation et de recherche de médecine. A l’issue de cette année, un concours très sélectif limite l’accès à ce métier car seuls 20 % des candidats sont admis. La formation continue avec les deuxième et troisième années précliniques qui permettent aux futurs chirurgiens dentistes d’assimiler les connaissances nécessaires pour soigner les dents. Lors des quatrième et cinquième années, l’étudiant réalise ses premiers soins en conditions réelles. Il opte ensuite pour le troisième cycle, durant trois ou quatre années, qui débute par le passage du concours de l’internat. Le cursus s’achève par l’obtention du diplôme d’état en chirurgie dentaire, éventuellement complété par un DES (diplôme d’études spécialisées) en chirurgie dentaire, chirurgie orale ou médecine bucco-dentaire.

Contexte favorable :

Ce métier est très recherché pour faire face aux nombreux départs en retraite à venir. Il propose des perspectives non négligeables pour les jeunes chirurgiens dentistes qui désirent s’installer à leur compte. Cette profession est prometteuse d’un bel avenir, surtout si elle est pratiquée à titre libéral, même si la route qui y conduit est longue et sélective. De plus, ce métier comporte diverses possibilités de spécialisation qui contribuent à l’évolution de cette profession.
Il faut savoir que sur 10 chirurgiens dentistes,9 exercent dans un cabinet privé et un, seulement, dans le milieu hospitalier.
Un chirurgien dentiste débutant peut prétendre à un salaire brut mensuel de 2800 €.

Qualités requises :

Le chirurgien dentiste et sa redoutée roulette effrayant de nombreux enfants et adultes, ce professionnel doit disposer d’une grande capacité d’écoute et être capable de rassurer ses patients notamment dans le cas d'urgence dentaire où la douleur du patient créée de la panique et du stress l. Il doit être précis dans ses gestes pour manipuler de façon maximale ses ustensiles. Il doit faire preuve de sang-froid, de concentration, d’habilité et de patience. Tout au long de sa carrière, il doit continuer à se former pour être au courant des nouveautés liées à son métier.

Les commentaires sont fermés.